Richard Aujard

10/01/2014 - 29/01/2014

«La sophistication me met mal à l’aise j’aime à la fois la force et les fêlures chez les êtres».

Béatrice Dalle Monica Bellucci Joeystarr Mickey Rourke Eric Cantona Jake Lamotta « the Raging Bull» Mike Tyson&hellip Quel est le dénominateur commun de ces artistes ? Un photographe de talent Richard Aujard. 

Mais cet artiste ne recherche pas que la beauté et le glamour il saisit aussi l’instant et la réalité la vraie. 

Des studios Vogue où il a commencé comme assistant à l’âge de 19 ans à la Mongolie et au Mexique en passant par les rings de boxe de Las Vegas et le milieu des bikers le photographe déploie tout son talent. 

Variées mais toujours fortes les émotions nous envahissent face à ses clichés : on est saisi par le désarroi d’un enfant en détresse heurté par la violence d’un combat de boxe ou simplement admiratif devant une jolie femme chevauchant un chopper. 

En effet pour chacun des sujets qu’il traite Richard Aujard change de vie et s’adapte à un nouvel environnement. Pendant de longues années il est partagé entre les deux milieux parfaitement opposés que sont la mode et la boxe. Mais sa soif de voyage et sa curiosité naturelle l’incitent à partir à l’aventure. Ainsi sans délaisser ses premières amours   il va vivre le « Free wheels» au coté des Hells Angels passer des mois dans des réserves indiennes d’Amérique du Nord partager le quotidien des cowboys mexicains « Charros» rencontrer la Mafia Mongole ou encore s’engager avec Actions Contre la Faim.

La quarantaine de photographies qui seront présentées à la Galerie Laurent Strouk du 10 au 29 janvier 2014 retracent 30 années de travail à la recherche de l’équilibre entre glamour et authenticité.