Valerio Adami

04/05/2012 - 06/02/2012

Vernissage le jeudi 3 mai à partir de 18h

Valerio ADAMI l’optimiste diseur de peinture

Valerio ADAMI a vu la lumière du jour à Bologne en Italie le 17 mars 1935.

Etudiant la peinture à l’Académie de Brera à Milan à l’âge de 21 ans il découvre rapidement à l’issue de cette époque teintée d’influences classiques et expressionnistes son langage propre.

Dès 28 ans vivant alors entre l’Italie et Paris il parcourt le monde et  expose ses travaux notamment en Amérique en Inde à  Cuba au Mexique en Israël en France en Argentine au Japon en Espagne en Grèce en Belgique en Suisse&hellip .

Dessinateur avant tout ses œuvres aux contours noirs rappellent la démarcation propre aux bande-dessinées ou aux vitraux tels que ceux qu’il réalise en 1984 pour le hall de l’hôtel de ville de Vitry-sur-Seine en association avec le maître verrier Jacques LOIRE.

Inspiratrice d’écrivains et de philosophes son œuvre unique met en jeu l’histoire de la représentation conjugue de grands aplats complexes « d’un passé qui se mélange avec le présent dans l’illusion du futur » et dans les greniers de sa mémoire recompose d’infinies combinaisons.   

Vers la fin des années 60 Valerio ADAMI s’impose comme l’un des acteurs essentiels du mouvement de la Nouvelle Figuration.

L’artiste bouleverse la représentation dessine magistralement les objets et figures tout en repensant  les volumes en multipliant les images pour les fondre les scinder en un seul et même tableau aux couleurs pures et sans ombre.

Couleurs contours traits se marient dans un espace où les trois dimensions se réorganisent et où l’œil du regardeur peut s’égarer.

La période très importante de la fin des années 1960 &ndash début 1970 que nous présentons dans cette exposition est d’abord orientée vers une représentation de lieux urbains neutres.

Puis l’artiste met en œuvre un procédé de découpage de montage et d’associations et évoque la banalité des intérieurs à laquelle succède une peinture sciemment étrange intégrant des lettres et des mots.

Ce travail spécifique et fondateur consacrant une forme de mémoire commune et culturelle peut aujourd’hui être considéré rétrospectivement comme l’un des plus marquants des plus parlants et des plus optimistes de toute la figuration narrative. Le trait  d’Adami n’est autre qu’un point en mouvement ferme maitrisé une action en marche source de vie vecteur d’inspiration. Ses personnages s’agitent s’élancent se projettent parlent fort avec le corps avec les mains héros de commedia dell’arte se jouant dans la lumière de planches lumineuses scènes de confrontation intense et de contraste spectaculaire.

Par ses projections loquaces la précision de son geste la force de son mouvement son intemporalité mélangeant notre passé à son présent ses carrefours hallucinants d’illusions colorées ses contrastes imprévisibles ses thèmes fascinants d’espoir Valerio ADAMI demeure sans conteste un puissant optimiste diseur de peinture.