Ivan Messac

30/05/2008 - 28/06/2008

Au cours d’un dîner avec le cinéaste Jean-Marie Poiré Ivan Messac aborde le thème de la guitare  :

ce que cet instrument représente véhicule pour chacun d’eux c’est avant tout des souvenirs de leur jeunesse dans les années 1960 (Ivan est né en 1948 Jean-Marie en 1945). Comme beaucoup de leur génération ils demeurent fascinés par la guitare  : elle symbolisa un temps la Libération l’American Way of Life puis surtout le succès fulgurant des vedettes du rock’n’roll. Même ceux qui ne savent pas en jouer en possèdent une dans l’espoir de toucher un peu du doigt cette gloire musicale. Parallèlement
Ivan redécouvre l’Homme à la guitare de Picasso parfait exemple du cubisme (huile sur toile 1911-1913. Musée Picasso Paris). Ces coïncidences formelles l’amènent à décliner la guitare comme nouveau thème pictural. Il ne la considère pas comme un simple instrument producteur de sons mais comme un objet prêtant ses composants ses formes et ses volumes à une grande variété de processus créatifs.
Par un jeu esthétique entre courbes couleurs et silhouettes il démontre toute la richesse de ce symbole culturel. D’un ton libre et léger Ivan Messac nous offre une vingtaine d’œuvres inédites sous l’intitulé My Generation hommage au succès planétaire du groupe britannique The Who.

D’une grande richesse sonore et harmonique la guitare s’adapte à tous les styles (jazz blues pop rock punk) sa popularité s’étant accentuée avec la diffusion internationale des musiques anglo-saxonnes au 20e siècle. Elle est devenue le partenaire idéal du musicien et du chanteur : «   Ce qui me lie à elle
(ma guitare) c’est l’envie de communiquer et le désir d’exister » dit Bruce Springsteen. Dans les années 1950 et 1960 apparaissent les générations de Gibson et autres Fender qui deviennent le prolongement tant physique qu’artistique du guitariste.

Sans intention d’inventaire exhaustif Ivan Messac pioche dans sa discographie personnelle pour mettre en lumière ses icônes du rock à la fois idoles pour des générations de fans et modèles à suivre pour
de jeunes musiciens. Blue Suede Shoes Knockin on heaven door Satisfaction... Leurs chansons sont devenues des tubes repris partout dans le monde. Elles appartiennent à tous formant ainsi un fonds culturel commun. Des précurseurs (Chuck Berry Elvis Presley John Lee Hooker) aux monstres sacrés (Jimi Hendrix Frank Zappa Jimmy Page) en passant par les chanteurs engagés (Johnny Cash Bob Dylan) Ivan rend un hommage joyeux et spontané à tous ces musiciens laissant son imagination plastique voguer dans une ré-création libre. Mêlant dessin peinture acrylique et imprimé marouflé
sur toile sa technique s’adapte aux divers univers musicaux de l’après-guerre à nos jours. Selon l’artiste la forme épurée de la guitare  est un canevas idéal pour mettre en valeur chaque virtuose comme sous
le coup d’un projecteur  : leur silhouette épouse le corps même de l’instrument généreux dans sa version acoustique (Donovan Johnny Cash)  ou anguleux pour l’électrique (Neil Young Tom Waits). L’aspect graphique de ses compositions s’inspire aussi de l’aura de ses modèles  : la fougue sauvage
de Keith Richards guitariste explosif des Rolling Stones l’éclectisme de Jimmy Page jouant ses riffs ravageurs à l’archet les recherches expérimentales de Frank Zappa.

Ivan Messac représentant majeur de la Figuration Narrative signe là une magnifique série où il exprime son goût pour les mythologies modernes comme dans ses précédentes productions (série Indiens d’Amérique des années 1970  série Adam & Eve 2006).

À l’occasion de la 10e édition d’Art Saint-Germain-des-Prés du 29 mai au 2 juin 2008 la galerie Laurent Strouk a le plaisir de vous faire découvrir la toute nouvelle production d’un artiste inspiré d’un nostalgique heureux de faire partager son amour de la musique  !